Sports Video

Esclavage : 31 Congolais dont 3 enfants identifiés en Libye

« Nos services ont travaillé. Nous avons identifié 31 congolais dont 3 enfants en Libye », annonce à TOP CONGO FM, le ministre délégué des congolais de l’étranger.

Emmanuel Ilunga précise également que ces congolais « sont protégés par la Communauté internationale et nous-mêmes ».

Rapatriement mi-décembre

« Comme nous les avons pris dans des conditions difficiles, le Chef de l’État a décidé que tous ses enfants reviennent au pays », souligne-t-il.

Ces congolais identifiés seront « rapatriés très rapidement. Je pense que ça peut intervenir au plus tôt ».

Affirmant avoir été convoqué personnellement par « le Chef de l’État », Emmanuel Ilunga révèle avoir été instruit de « trouver la solution au plus vite, avant mi-décembre ».

En attendant, « nous sommes obligés de rappeler notre ambassadeur pour marquer notre désaccord total et notre préoccupation de voir un pays comme la Libye cautionner la traite des êtres humains ».

Esclavage au 21ème siècle

Des journalistes de la chaine américaine, CNN, ont récemment filmé, en caméra cachée, une vente aux enchères d’êtres humains en Libye non loin de la capitale, Tripoli.

Ils affirment avoir assisté, en l’espace de quelques minutes seulement, à la vente d’une douzaine de migrants. Des migrants qui sont cédés par des passeurs pour des sommes équivalent à 400 euros.

Ces « marchés aux esclaves » se dérouleraient une ou deux fois par mois