Latest

BAHATI ET BEMBA FÉLICITENT SAMA LUKONDE POUR SA NOMINATION mardi 16 février 2021

Le nouvel homme fort du gouvernement congolais continue à enregistrer des messages de félicitations. A travers un tweet lundi 15 février, le sénateur Modeste Bahati Lukwebo a félicité Jean-Michel Sama Lukonde pour sa nomination au poste de premier ministre de la République démocratique du Congo.Celui à qui le président de la République a confié la mission d’information il y a quelques semaines a promis son soutien indéfectible au nouveau premier ministre de la République démocratique du Congo pour le bien du peuple congolais. »Mes sincères félicitations au premier ministre de la RDC, Jean Michel Sama Lukonde. Il peut compter sur notre accompagnement pour le bien du peuple congolais », a écrit le président du parti Alliance des Forces Démocratiques du Congo (AFDC).Pour sa part, le premier du parti Ensemble pour la République Moïse Katumbi demande à Dieu de guider Sama Lukonde dans l’exercice de cette lourde fonction. Pour l’ancien gouverneur de l’ex-Katanga, l’action de la nouvelle équipe gouvernementale doit prioriser la pacification du pays et la restauration de l’autorité de l’État.« Toutes mes félicitations au Premier Ministre Sama Lukonde ! Je lui souhaite plein succès dans ses lourdes charges parmi lesquelles paix et sécurité pour tous les Congolais, demeurent le défi majeur de l’action gouvernementale. Que Dieu le guide dans ses responsabilités d’Etat ! », a écrit le chairman du TP Mazembe sur Twitter.Jean-Michel Lukonde vient d’être nommé premier ministre de la RDC hier lundi 15 février. Il succède à ce poste à Sylvestre Ilunga Ilunkamba dont le Gouvernement a été destitué par l’Assemblée nationale, à la suite d’une motion de censure au mois de janvier dernier.Celui qui était jusque-là Directeur général de la Gécamines a pour rôle de former le Gouvernement de l’Union sacrée de la Nation. Après sa prise de fonctions, il a décliné son action gouvernementale en six axes que sont la sécurité, le social, la justice, l’éducation, la santé et les réformes.Après l’effritement de la majorité parlementaire, à la suite du divorce consommé entre le FCC et le CACH le 23 décembre 2020, le président de la République a confié une mission d’information au sénateur Modeste Bahati Lukwebo. Ce dernier a, au bout de moins d’un mois de travail, identifié une nouvelle majorité parlementaire au sein de l’Union sacrée de la nation. C’est donc de cette nouvelle coalition majoritaire qu’est issu ce nouveau premier ministre. Orly-Darel NGIAMBUKULU